LOIS SUR LE VIOL : LES CADEAUX EMPOISONNES DU PATRIARCAT…

Lise's B.

Comme je le rappelais il y a quelques mois « J’ai créé ce blog il y a presque un an dans l’idée de ne pas seulement m’y exprimer mais afin de pouvoir héberger d’autres voix. » Aujourd’hui j’ai l’honneur de publier F. Sporenda, universitaire et journaliste franco-américaine. Elle a été membre du bureau des CDG (Chiennes de Garde) où j’ai commencé à la lire il y a dix ans sur leur site internet puis sur celui d’Isabelle Alonso où elle a réalisé de magnifiques entrevues féministes. C’est finalement grâce à Facebook que nous avons enfin pu nous rencontrer et sympathiser dernièrement, et je la remercie vivement de m’avoir fait l’honneur de cet article remarquable qui j’espère suscitera réflexions et réactions. A ce propos je tiens à préciser que ce texte n’engage qu’elle-même et souligner aux lectrices que je ne partage pas toutes ses vues. Mais j’ai tenu à publier ce travail de grande qualité…

Voir l’article original 4 889 mots de plus

%d blogueurs aiment cette page :